Site de ressources pédagogiques de l’option design de l’École des Beaux-Arts de Marseille – Esadmm

Chen Wang – Dnsep 2011

孔子曰:“君子之道,辟如行远必自迩,辟如登高必自卑。”也就是说在远行之前应该先从最近的做起,法语的直译让我更有体会:是说周游世界的旅行者起码先反省一下自身。很遗憾我在反省自身之前已经周游了欧洲一些国家,在法国求学至今有近四年之久,面临毕业的日子中,觉得是有必要在总结
留法学习成果之前弥补对自身的反省:自己的出身与个性,自己国家的文化,进而结合两国文化的差异,将其融入我的个人创作中。

Depuis 2005 et grâce à un échange entre les écoles des Beaux-Arts de Tianjin en Chine et de Toulon en France, j’ai eu la chance de voyager dans plusieurs pays d’Europe. Après quatre années d’étude en Architecture en Chine, j’ai décidé d’explorer le domaine du Design à l’École Supérieure des Beaux-Art de Marseille (ESBAM). Ce cursus s’inscrit dans la continuité de mes études d’Architecture et m’a permis d’étudier une nouvelle spécialité, selon des modalités d’enseignement différentes et surtout dans un pays différent. Durant ces quatre années d’études en France, j’ai pu analyser ma propre culture chinoise de l’extérieur et ainsi porter un autre regard sur mon pays d’origine. Ce sont ces différences de culture qui m’ont amenée à me poser certaines questions sur design d’aujourd’hui et à développer mon projet personnel.

的确到了另一个国家才更看得清楚自己的国家,“旁观者清”吧,身在异国总能不自觉的对两国文化作比较,这种比较让我更清楚了解我们中国文化中具有什么样的智慧是法国所缺少的,也清楚了我们中国在设计领域中所缺少的,这也正成为我们留学生来法的目的。

从小接受中国的传统教育,并已经在天津就读4年的美术院校(环境艺 术专业),深感一种无形的“思想束缚”根深蒂固,体现在生活的方方面面, 甚至成为在西方学习的绊脚石,因为法国的教育体系与中国的截然相同,在法 国更注重思想的飞跃,对各种社会问题的质疑,而不是千篇一律的“东拼西 凑”。另外中国近代史并没有留下太多文化遗产:战后的贫困,自然灾害加上 六十年代文化大革命等都中断了现代文化的进程,譬如在欧洲国家已经进入 现 代艺术的发展阶段时,中国还苦于解决温饱问题。但今天的中国已经成为世界 经济大国,文化领域上也正在逐步赶追欧洲国家。“设计”这个名词在生活领 域中不久前似乎还算是个奢侈的应用,但今天的设计应该朝着“平民化”逐步 完善。更好的条件下的生话,更舒适的环境中学习工作和休息娱乐,并不是奢 侈的要求,却是人们生活中的基本需要,而随着社会环境的变迁,文化科技等 的进步,对舒适的要求也不断变化,而作为一个设计者,就是结合时代背景创 作出能够满足这些基本需要的作品。

 

La pensée contrainte et « emprisonnée », voilà l’état d’esprit dans lequel je me trouvais lorsque je suis arrivée en France. Mais je ne m’en suis pas rendue compte tout de suite. C’est en découvrant et en explorant la culture occidentale, que je qualifierai de « libre », que je me suis rendue compte à quel point l’inculcation de la culture traditionnelle pratiquée en Chine, clôture notre pensée, et ce depuis l’enfance. Par exemple, dès l’école primaire, on est obligé de s’asseoir « comme une cloche » et de se tenir « droit comme un pin » ( 站如松,坐如钟, zhàn rú sōng, zuò rú zhōng ). Ce sont des règles que tous les parents et professeurs nous inculquent. Elles sont encore valables de nos jours, bien que la pensée chinoise commence à se libérer. Avec l’accélération de ses développements industriels et économiques, la Chine s’ouvre peu à peu sur le monde et est en passe de devenir le moteur des échanges internationaux. Cette profonde métamorphose de la société chinoise crée une rupture avec le passé et facilite l’emprise de la mondialisation sur un peuple qui n’a plus la mémoire de sa culture. On assiste en effet aujourd’hui à une modernisation de la société chinoise, surtout dans les grandes villes comme Pékin ou Shanghai. Cette transition vers la modernité est d’autant plus complexe qu’elle s’accompagne d’une évolution des mentalités et d’une libération de la pensée. Avant, l’essentiel était d’être « chaudement vêtu et bien nourri ». Aujourd’hui, le désir d’une certaine qualité de vie moderne « à l’occidentale » se fait de plus en plus présent dans la société chinoise. Cependant, la notion de « design » en Chine apparaît comme une prétention démesurée et hors de portée pour la majorité des chinois. Ce qui n’empêche pas le design chinois d’entamer son ascension.

 

 

Le design ne peut pas être éloigné de l’observation de la vie de l’homme. Beaucoup de design est inspiré par les détails dans la vie, idées viennent des petites histoires , viennent de discutions entre les amis, viennent dees expériences de chaque individu, il existe plein de problèmes que nous avons besoin de trouver la solution, et d’être un designer, c’est d’être subtil sur ces détails :

Un ami qui travaille tous le temps devant l’ordinateur m’avait dit un jour, « Pendant que je travaille devant mon ordinateur, je souhaite qu’en même temps, je peux faire du sport, tu vois, s’il y a un pédale sous le siège, comme ça je peut faire du vélo au même temps. »

Un amateur de l’art m’a dit, « C’est vrai que quand on voulait admirer les tableaux plus longtemps dans le musée, s’il y a quelque chose pour s’assoir dessus, ça sera très génial, on peut rester au temps qu’on veut, sinon c’est trop fatigant chaque fois. »

Ils ne sont pas les designers, mais leur demandes sont assez raisonnables, ce sont les problèmes que les designers doivent envisager.
Moi aussi, j’ai une question, « Pourquoi j’ai souvent mal à la tête et le dos, quand je reste devant l’ordinateur pendent long temps, on peut trouver des solution ? »

设计也离不开对生活的观察,有很多设计就是来自于生活的很多细节, 灵感就存在于身边的小事,存在于朋友间的交谈,存在于自己的亲身经历,生 活中存在着无数我们需要解决的问题,而设计师就是要很敏感这些细节:一个 做网页的自由职业的朋友对我说,我在电脑前工作时也希望能同时锻炼身体, 你看要是椅子下面有个脚踏板就好了;在和看小孩的家长聊天时,孩子妈说: 是啊,每次去美术馆看展览总是要站立很久,有时真的很累,要是有个专门看 展览的椅子就好了,在一幅自己喜欢的作品前想看多久就多久:他们都不是设 计师 但他们的想法和要求都很合理,也正是我们设计师应该关注和解决的问 题,我也一样,在生活中有些问题也是我很迷惑:为什么我在操作电脑久了之 后总会头痛腰痛,该如何解决……
绪言

可以说没有一样家具是为不舒适而设计的,舒适这一概念的运用极为广泛,它可以存在于空间,视觉色彩,声音环境,不同的领域对舒适的定义不同,不同的文化对舒适的要求也不同,并随着每一个代背景的变化而变化,它的概念宽泛到我们无法给予一个静止不变的定义,因为它一直都处于变革的
状态;舒适的感觉不仅存在于有形的物理角度,也存在于无形的心理角度;另外,舒适并不总是有利,比如身体健康,针对某些方面,不舒适也许会比舒适更有利。

首先我以自身所具有的双重社会文化体验来展开对比,中国的本土文化人文,与近五年来对法国及欧洲文化的观察与体验,他们的相同与不同,一致与对立,都是滋养我从事设计的重要部分。舒适对我的定义也必然由此产生。

设计离不开对人的观察,观察人我从观察人的姿势开始,原始人进化到现代人我们看到了脊椎的变化,由弯曲到直立,但现代电脑应用的普及,现代人越来越离不开电脑的操作,已成为生活中相当重要的一部分,那么脊椎的变化是否真的要从直立变回弯曲?当然如今的电脑操作也不拘泥于同一种姿势,便携的手提电脑,掌上电脑等使适用这些通讯设备的姿势 越来越多样化,不仅是坐在办公桌前,倚在沙发上,躺在床上,在家里,在火车站,走到哪,设备可以跟到哪,不同的地点环境,使人

On dirait que il n’y a pas de design mobilier ne fait pas pour le confort . Le thème du confort est vaste et peut être défini de différentes manières; chaque culture, chaque profession, chaque individu aura sa propre définition du confort. De plus, le confort n’est pas exclusivement physique mais aussi psychologique. Il peut s’agir d’une posture, d’un contact, d’une ambiance (par exemple le bruit, la lumière, la température, la vitesse de l’air, le taux d’humidité). On peut aussi parler de confort dynamique : c’est un critère qui doit être mesuré pour les activités en mouvement, en particulier dans les transports (voiture, train, avion…). Par ailleurs, le confort n’est pas toujours un avantage. Par exemple pour la santé, on peut envisager dans certains cas que l’inconfort soit plus bénéfique que le confort.

Je vais pour ma part aborder la notion de confort avec le double regard que je porte sur la culture occidentale, dont je suis imprégnée depuis presque cinq ans, et la culture chinoise dont je suis issue. J’insisterai sur les différences et les contradictions qui peuvent apparaître lorsqu’on compare ces deux cultures en termes de dé nition et de conception du confort. J’en déduirai ainsi ma propre définition du confort.

Le design est étroitement lié à l’ob- servation de l’Homme. Pour débuter mon étude sur le confort j’ai donc commencé par observer l’évolution des postures chez l’Homme, de l’australopithèque à l’Homo sapiens. On voit clairement le redressement de la colonne vertébrale avec l’évolution des pratiques. Aujourd’hui, la généralisation de l’utilisation de l’ordinateur fait que l’Homme passe de plus en plus de temps devant l’ordinateur. Cela pourrait-il affecter la morphologie de l’Homme de telle sorte que la colonne vertébrale redevienne courbée ? Il faut cependant noter que la posture adoptée devant un ordinateur n’est pas unique. Avec l’apparition des ordinateurs portables, « smartphones » et autres tablettes, on n’utilise l’ordinateur pas uniquement sur un bureau mais aussi sur le canapé, dans le lit. Ceci donne lieu à l’apparition de postures multiples et variées. Ceci est d’autant plus vrai que ces équipements nous suivent partout : à la maison, à la gare, dans le train, dans les parcs, en extérieur comme en intérieur. On adopte ainsi différentes postures en fonction des différents lieux d’utilisation. Ainsi, la notion de « confort » évolue avec ces postures. C’est ce sur quoi je vais m’interroger dans ce mémoire en insistant sur la thématique du « confort » en Design : sa forme, ses limites ainsi que sur son rapport avec l’homme au travers de l’histoire, des cultures, ou de la philosophie. En particulier, je vais m’intéresser à ce qui limite le confort…

们产生不同的姿势变化,那么我以这些新姿势新习惯的产生来尝试创造新的形
式与用途。

论文整体分为四部分:首先我试着从借鉴各个领域对舒适的不同定义初
步得出我对舒适的定义;接下来是对中法两国不同文化背景下所出现过的家具
设计变革作类型比较,这一部分将是对我作品起重要影响的一部分;第三部分
是我对舒适的相对性提出质疑,以及对“不舒适”概念的反思;最后一部分是
总结我对舒适概念的探索即我给出的一些以公式说明对舒适的个人定义。

Design Luminy Chen-Wang-Dnsep-2011-8 Chen Wang - Dnsep 2011 Archives Diplômes Dnsep 2011  Chen Wang   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts