Site de ressources pédagogiques de l’option design de l’École des Beaux-Arts de Marseille – Esadmm

Les mystères du château du dé – Man Ray, 1929

En 1929, Charles de Noailles s’adresse à Man Ray, dont les trois précédents films — Retour à la raison, Emak Bakia et L’Étoile de mer — ont été salués par la critique, pour réaliser un film sur sa villa de Hyères. C’est à reculon que Man Ray va réaliser ce film. Il écrit dans Autoportrait : « Tout d’abord cette proposition me parut sans intérêt aucun. J’hésitais. Le vicomte m’assura qu’il m’aiderait de toutes les manières possibles, et que ce travail serait rémunéré. (…) Comme je serais tout à fait libre, et que le film ne serait qu’un documentaire, n’exigeant aucune invention de ma part, ce serait un travail facile, machinal et qui ne changerait en rien ma décision de ne plus faire de films. J’étais rassuré à l’idée que celui-ci ne serait pas présenté au grand public. » Charles de Noailles a quant à lui des doutes, à la fin du tournage, il confie : « Je pense d’ailleurs que le film aura des photos très jolies provenant du talent de Man Ray, mais je suis moins sûr de la qualité du film lui-même, dont le scénario et le jeu me paraissent un peu abracadabrants ».

Design Luminy maxresdefault Les mystères du château du dé – Man Ray, 1929 Histoire du design Références  Villa Noailles Robert Mallet-Stevens Man Ray   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts
Les mystères du château du dé.