Site de ressources pédagogiques de l’option design de l’École des Beaux-Arts de Marseille – Esadmm

Des fantômes de nos actions passées… – Marianne Visier – 1986

Promenade muette et insolite dans la villa abandonnée, avant sa restauration, du vicomte de Noailles, construite à Hyères en 1923 par l’architecte Robert Mallet-Stevens. Des nageurs apparaissent et disparaissent comme par enchantement : ce sont les personnages d’un film improvisé par Man Ray en 1929, Les Mystères du château du Dé.

Mallet-Stevens traite l’architecture de la villa de Noailles comme un art décoratif moderne aux formes cubiques : auvents en porte-à-faux, intersections orthogonales de plans… Il multiplie les points de vue, plongeants ou plafonnants, à l’image des maquettes de décors de cinéma. L’aménagement du décor sert de cadre à la mise en scène de la vie de la famille. La caméra nous le rappelle ici en effectuant d’incessants allers-retours entre l’intérieur et le paysage environnant, élément essentiel du projet de l’architecte, qui a exploité le système des terrasses naturelles pour créer un jardin. Les murs qui l’entourent sont découpés de manière à cadrer des vues panoramiques sur la Méditerranée.

(Annick Spay)

Réalisation : Marianne Visler, 1986

Design Luminy fantômes-de-nos-actions-7 Des fantômes de nos actions passées… – Marianne Visier – 1986 Histoire du design Références  Villa Noailles Robert Mallet-Stevens Marianne Visler Man Ray Les Mystères du château du Dé   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts