1
Le Bauhaus de Weimar – Henry van de Velde

Origines 1915/1918

Fermeture de la Großherzogliche Kunstgewerbeschule à Weimar (École grand-ducale des Arts et Métiers), qui devait son origine, en 1908, à l’école privée d’arts et métiers de Henry van de Velde. La Großherzogliche Hochschule für bildende Kunst (École grand-ducale des Beaux-Arts) reprend le bâtiment et vend une partie de l’inventaire. Walter Gropius est considéré comme le successeur de van de Velde et est appelé à fonder un département d’architecture et d’arts appliqués à l’École des Beaux-Arts à Weimar.
Le projet de Gropius consiste à ajouter un département d’architecture et d’arts appliqués et de faire ainsi de l’école une académie qui rassemble les beaux-arts, les arts appliqués et l’architecture sous un même toit.

2
Lyonel Feininger (1871-1956) – Cathédrale 1919

Staatliches Bauhaus à Weimar, Avril 1919

En avril, Walter Gropius signe le contrat de travail qui fait de lui le directeur de l’École des Beaux-Arts et de l’ancienne École des Arts et Métiers. Walter Gropius propose un nom officiel pour le nouvel établissement d’enseignement, « Staatliches Bauhaus in Weimar ». Sa proposition est approuvée le 12 avril. Le manifeste et le programme du Bauhaus sont publiés, dont la couverture est illustrée par une gravure sur bois exécutée par Lyonel Feininger.

3
Johannes Itten

Johannes Itten 1919/1923

Le peintre suisse et professeur d’art Johannes Itten a été l’un des premiers maîtres à être nommé par Walter Gropius au Bauhaus Staatliches à Weimar. De 1919 à 1923, avec le cours préliminaire qu’il avait développé, Itten a influencé les principes de la pédagogie en design au Bauhaus.
En 1918, en s’appuyant sur ses études avec Adolf Hölzel à l’académie d’art de Stuttgart, Johannes Itten a organisé sa propre école d’art privée à Vienne. Au Bauhaus de l’État de Weimar, il conçoit une méthode d’enseignement contemporaine basée sur des idées acquises grâce au mouvement éducatif progressif et à l’avant-garde artistique. Au lieu d’inciter ses étudiants à commencer par copier d’autres œuvres d’art comme c’était le cas dans les académies d’art traditionnelles, Itten encourage ses étudiants à explorer leurs propres sentiments subjectifs et à développer la recherche de la créativité dans leurs travaux. Son cours est divisé en trois sections: études de la nature et des matériaux, y compris la théorie des couleurs et des formes, analyses des anciens maîtres et dessin de la vie.
Les cours d’Itten commencent par des exercices de concentration, de respiration et de rythme, qui devaient permettre le travail créatif des élèves. Itten donne aux étudiants des études de matériaux et de contraste, exercices qu’ils devaient développer et évaluer par eux-mêmes. Dans ce processus, Itten met en place les notions de perception subjective et de compréhension objective. Les étudiants sont seulement autorisés à choisir un atelier pour leur cours principal après avoir passé le cours préliminaire.
Itten a souvent été ridiculisé par certains étudiants et collègues du Bauhaus en raison de ses vêtements excentriques et de sa croyance au culte de Mazdaznan, une secte américaine avec des éléments du christianisme, du zoroastrisme et de l’hindouisme qui était également active en Europe. Néanmoins, Itten a eu une influence durable sur l’enseignement du Bauhaus.

4
Oskar Schlemmer – Bauhaus

Les premiers statuts du Bauhaus 1921

Les premiers statuts du Bauhaus, publiés en janvier sous la forme d’une brochure, entrent en vigueur en février.
Le paragraphe 6, qui définit les conditions d’admission au Bauhaus, est particulièrement intéressant : le Conseil de Maîtrise décide d’admettre les candidats non sur la base de leur « talent artistique », mais de leur formation antérieure.
§ 1 Objet : Le Bauhaus vise à former des personnes dotées de talents artistiques à devenir des artisans, sculpteurs, peintres ou architectes créatifs. Un enseignement en artisanat constitue une base uniforme.
§ 4 Enseignement : […] Principe de l’enseignement : chaque apprenti et compagnon reçoivent l’enseignement de deux maîtres simultanément, un maître artisan et un maître de la forme. Tous deux entretiennent des relations étroites en termes d’enseignement.
§ 7 Droits et devoirs des étudiants : […] Toute œuvre créée à l’aide du matériel du Bauhaus appartient au Bauhaus. Les exceptions sont régies par des dispositions particulières […] Toute œuvre acquise par le Bauhaus sera payée à l’auteur. […] Les œuvres qui ne sont pas acquises par le Bauhaus peuvent être vendues ou cédées gracieusement par l’auteur, après paiement du matériel et des frais généraux en espèces.

5

1923 – Première grande exposition du Bauhaus

Première grande exposition du Bauhaus, à Weimar, du 15 août au 30 septembre. Grâce à des concerts, des conférences et des spectacles organisés durant la « Semaine du Bauhaus », le Bauhaus acquiert une renommée nationale et internationale. L’ouvrage « Staatliches Bauhaus Weimar 1919-1923 » est publié à l’automne.

6
Vassily Kandinsk – Gravure pour le Cercle des Amis du Bauhaus – 1932

1924 – Fin des contrats

Le ministère de l’Éducation populaire et de la Justice met fin, pour des raisons politiques, aux contrats de tous les maîtres du Bauhaus (prise d’effet le 31 mars 1925). Fondation du « Cercle des Amis du Bauhaus ». Ces membres sont, entre autres, Peter Behrens, H.P. Berlage, Marc Chagall, Albert Einstein et Arnold Schönberg.

7
Walter Gropius – Bauhaus Dessau

De Weimar à Dessau – 1925

Le Bauhaus de Weimar est fermé le 31 mars. Il rouvre ses portes à Dessau et les cours reprennent dans des infrastructures mises temporairement à disposition par la municipalité. De jeunes maîtres formés au Bauhaus prennent la direction des ateliers. La Bauhaus GmbH est fondée et des licences sont octroyées à divers fabricants en vue de la production des projets du Bauhaus. Les premiers volumes des livres du Bauhaus sont publiés. Début de la construction du nouveau bâtiment de l’école et des maisons des maîtres.

8
Inauguration du nouveau Bauhaus à Dessau – 4 décembre 1926 – De gauche à droite : Wassily Kandinsky Nina Kandinsky Georg Muche Paul Klee Walter Gropius

École Supérieure de Design – 1926

L’épithète « Hochschule für Gestaltung » (École Supérieure de Design) est adjointe au Bauhaus. La formation consiste désormais en un programme d’études complété par le diplôme du Bauhaus. Le 4 décembre, l’école organise une grande cérémonie d’inauguration des nouveaux bâtiments.

9
Hannes Meyer

1928 – Gropius démissione

Walter Gropius démissionne de son poste de directeur du Bauhaus. À sa demande, Hannes Meyer est nommé directeur. Les premières créations du Bauhaus sont vendues à l’industrie en vue de leur production en série.

10
Mies van der Rohe – Buvette à Dessau – 1932

1930 – Mies van der Rohe devient directeur

Le « papier peint Bauhaus », par Rasch, est lancé et rencontre un grand succès commercial. Le 1er août, accusé de « manœuvres communistes », Hannes Meyer est démis de ses fonctions, sans préavis, par la municipalité de Dessau. Le nouveau directeur est l’architecte Ludwig Mies van der Rohe.

11
Mies avec des étudiants au Bauhaus de Berlin –1933

1932 – Fermeture du Bauhaus à Dessau

Le Bauhaus de Dessau ferme en septembre. Mies van der Rohe négocie une reprise avec d’autres villes. Le Bauhaus rouvre ses portes en tant qu’établissement privé à Berlin et est dirigé par Mies van der Rohe.

12
Iwao Yamawaki – Le coup contre le Bauhaus – 1932

1933 – Fermeture par les nazis

Sous la pression des nazis, Mies van der Rohe dissout le Bauhaus, avec l’accord du Conseil de Maîtrise, le 20 juillet.