Site de ressources pédagogiques de l’option design de l’École des Beaux-Arts de Marseille – Esadmm

Lucie Evans-Trébuchet – TOKYO – Flânerie urbaine

Flânerie urbaine — Itinéraire buissonnier pour découvrir la ville à pied.
Rares sont les villes modelées comme Tokyo par l’éphémère, l’impertinence des choses. Une durée de vie du bâti souvent réduite et des espaces parcellisés à l’extrême ont fait de la capitale japonaise un passionnant terrain d’expérimentation pour les architectes.
La balade commence au GYRE, une création des Hollandais de MVRDV, dont le design futuriste, tout en ruptures, contraste joliment avec la séduction plus classique et la pureté des lignes de son voisin, l’immeuble Christian Dior, conçu, lui, par les Japonais de SANAA. Première étape à EYE OF GYRE, la galerie d’art du 2e étage. Elle accueille Yoichi Ochiai, beauté de la résolution naturelle, la transformation des choses matérielles, une nature digitale. Belle surprise.
Après la visite, emprunt de la passerelle métallique pour traverser l’avenue Omotesando. Puis sur le chemin, je jette un œil sur la boutique Bape, dessinée par l’agence Wonderwall. Petite grimpe de l’étroite rue en pente pour tomber sur le sublime OMOTESANDO KOFFEE. Petite pause découverte.
Au bout de la rue, à gauche, le WATARI-UM de l’italien Mario Botta est inratable, avec ses portraits géants de l’artiste français JR, devenus illisibles. Ces visages sont ceux d’habitants du Tohoku, la région la plus touchée lors de l’effroyable journée du 11 mars 2011. Découverte de l’emblématique TOWER HOUSE, après la traversée de Gaien-nishi-dori, construite en 1966 par l’architecte Takamitsu Azuma. La flânerie continue entre temple Kumano aux deux lions guetteurs, temple Kotokuji, bureaux Itochu… Pour tomber sur CHIBAYA, le long du cimetière d’Ayoama, petit café où l’on peut après avoir sonné le carillon et rencontré la maîtresse des lieux, se rafraîchir d’un thé et d’un dessert aux haricots rouges. Je m’engage ensuite dans l’allée qui fait face au café et entre dans le cimetière. La vue sur la Tokyo Tower et ses voisines y est remarquable, dans un climat solennel.
Mon regard est constamment sollicité, excité ! Des détails innombrables que l’on ne veut pas manquer. À la sortie du cimetière, le passage piéton le plus proche débouche juste en face du café-restaurant WEST AOYAMA GARDEN. À croire que nous essayons d’attiser ma gourmandise ! Ma curiosité l’emporte, je me régale à la simple vue des pâtisseries précises, des réceptacles élégants et du lieu tiré au poil japonais.
Je file enfin en direction de la GALERIE MA, quelques pas sur la droite, où l’on présente le meilleur de l’architecture contemporaine. Aujourd’hui, Discovering New, de Akihisa Hirata. Le parcours fini par le complexe Midtown Tokyo, tout proche : sa tour, la plus haute de la ville, et son jardin, petit bonheur urbain et ravissant écrin pour l’excellente galerie 21_21 DESIGN SIGHT, œuvre de Tadao Ando.

Design Luminy mention-spéciale Lucie Evans-Trébuchet – TOKYO – Flânerie urbaine Séjours Erasmus Stages Work in progress  Lucie Evans-Trébuchet Japon   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts