Manifeste de l’UAM

Design Luminy Hall-du-premier-salon-de-lUAM-au-musée-des-Arts-décoratifs-1929-768x561 Manifeste de l'UAM Références Textes  UAM Manifeste   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts
Hall du premier salon de l'UAM, au musée des Arts décoratifs 1929

Pour l’art moderne, cadre de la vie contemporaine De nombreux articles de journaux, des conférences, des tracts ont, depuis quelques années, tendu à répandre dans le public les opinions que ni l’architecture, ni l’art décoratif français modernes n’existaient, et que si même on voulait considérer comme représentatives certaines tendances au dépouillement et certaines recherches d’harmonie pure, il fallait du même coup tenir celles-ci pour responsables de la mévente dont souffrent actuellement en France les industries de luxe. C’est là un abus de confiance envers l’opinion publique. Et c’est pourquoi, sans vouloir entrer dans une polémique de détails ou de personnalités, notre groupement…

Continuer la lecture

L’UAM, entre Luxe et Standard

Design Luminy Premier-Bulletin-de-lUnion-des-Artistes-Modernes-1929-768x913 L'UAM, entre Luxe et Standard Références  UAM   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts
19. UAM. Premier Bulletin de l?Union des Artistes Modernes, Paris, Charles Moreau, 1929 Couverture avec le sigle de Pierre Legrain Bibliothèque des Arts décoratifs, fonds René Herbst, Paris MAD, Paris / Suzanne Nagy

Imprégné de luxe et de lourdeur ornementale, le style Art déco ne tarde pas à lasser un certain nombre d’architectes français. La réflexion fonctionnaliste apportée par Le Corbusier et le Bauhaus amène les partisans d’une esthétique dépouillée répondant aux besoins de la société technique à fonder, en mai 1929, l’Union des artistes modernes (UAM). Ce groupement rassemble les détracteurs de l’art décoratif ornemental : Franz Jourdain, René Herbst, Robert Mallet-Stevens (premier président de l’UAM), Raymond Templier, Pierre Chareau... Ces créateurs rompent avec la Société des artistes décorateurs (SAD), dont ils rejettent le statut institutionnel. Les membres de l’UAM viennent d’une avant-garde modérée et se regroupent par affinités esthétiques…

Continuer la lecture