Arnold de Giovanni – Dnsep 2009

Préliminaires  Le sexe. Il paraîtrait que nous y pensons en moyenne toutes les six minutes... Sa simple évocation était autrefois contraire aux bonnes mœurs et répréhensible. Tabou, immoral, subversif ! Après quarante ans de « jouissance sans entraves », après avoir inventé « de nouvelles perversions » — pour reprendre le slogan de 68…

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger