Anthony Curinga – Dnap 2016

Ma sensibilité se situe dans la recherche de nouvelle matière. J'aime mettre en tension les limites entre le corps et ses matériaux, entre le fait main et le technologiquement assisté. J'explore les matières, le corps physique et mutant. Mon travail est très intuitif et expérimental. Au départ, il n'y a pas toujours un concept ou une règle qui déterminera mes choix, c'est l'expérimentation de différents matériaux, mes enseignements et de mes rencontres architecturales ou mes lectures qui me permettent d'accroitre ma sensibilité. Petit, je me suis toujours intéressé aux super héros et à leurs super pouvoirs. Je voulais pouvoir sauter toujours plus…

Continuer la lecture

Anaïs Marrades – Dnap 2016

Depuis ma première année à l’Ecole Nationale d’Arts et de Design de Marseille, j’ai pu appréhender différentes formes de design. Lors de mes stages, j’ai eu l’opportunité et l’intérêt de me questionner sur les relations et les rapports entre le design et l’artisanat, les entreprises, les associations et la collectivité. Les besoins de ces multiples formes d’organisations sont tous différents. Les contraintes sont particulières en fonction de chaque structure mais l’apport du design est le même. Le design apporte une nouvelle vision, des outils, des services, etc. Jury DNAP 2016 Présidente : Sophie Bellé, Historienne de l’art Sophie Chantrenne : Architecte d’intérieur…

Continuer la lecture

Amandine Gaubert – Dnap 2016

Définition d'intime :« Qui se situe ou se rattache à un niveau très profond de la vie psychique; qui reste généralement caché sous les apparences, impénétrable à l'observation externe, parfois aussi à l'analyse du sujet même. » L'intime se distingue en deux sous-catégories. Notre habitat et nos objets relèvent bien souvent de nos habitudes, de nos ressentis, de notre bien-être. L'intime relève de la connaissance de l'autre, de ce qui est étroitement lié, de ce qui est caché des autres, de ce qui appartient à la sphère privée. Il peut aussi être interprété dans sa dimension sentimentale, c'est le cas de l'objet…

Continuer la lecture

Servane Ardeois – Dnap 2016

“Le monde est en mouvement. La vie est un voyage. Les conditions de vie évoluent et, en même temps qu’elles, les besoins et les envies de l’homme. Les repliables sont une des formes d’adaptation de l’homme à ce monde en évolution. Leur efficacité élégante lui facilite la vie dans ce déplacement constant.” - Per Mollerup, Plier/déplier : Le Livre de l'objet repliable,  Thames & Hudson, 2002, Paris Un objet ne devrait jamais être pensé et réalisé avec une forme définitive. Il devrait pouvoir évoluer selon son environnement et son utilisateur. De ce fait, il pourrait ainsi pouvoir prendre une toute autre fonction et…

Continuer la lecture