Bruno Munari – Manifeste du machinisme – 1952

Design Luminy Bruno-Munari-Autoportrait-Xerographie-768x1087 Bruno Munari – Manifeste du machinisme – 1952 Références Textes  Manifeste Bruno Munari   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts
Bruno Munari, Autoportrait - Xerographie

Les machines règnent aujourd’hui sur le monde. Omniprésentes dans le domaine du travail comme dans celui des loisirs, elles assistent chacun de nos gestes. Si de rébarbatives et pédantes études techniques expliquent leur fonctionnement, que savons-nous en réalité de leur caractère, de leurs humeurs, de leurs faiblesses ? Les machines se multiplient bien plus rapidement que les hommes, et presque aussi vite que les insectes les plus prolifiques. Déjà, entre elles et nous, la relation s’est modifiée. Leur entretien nous fait perdre un temps et une énergie considérables. Un temps et une énergie consacrés à les bichonner ; les nourrir, veiller à leur repos…

Continuer la lecture

Le petit pois – Bruno Munari

Des pilules alimentaires de différents diamètres, emballées dans un étui bivalve, de forme, de couleurs et de matière très élégantes, translucide et facile à ouvrir.  L’étui, tout comme le produit même, ainsi que l’adhésif viennent tous du même centre de production. Par conséquent, il ne s’agit pas de différentes méthodes de travail sur chacun des matériaux assemblés ensuite dans une ultime phase de finition, mais d’un programme de travail très précis qui est certainement le fruit d’un travail d’équipe hautement qualifié. Cet objet est monochrome, avec cependant quelques variations de tons sensibles qui lui donnent une allure légèrement sophistiquée, ce qui est…

Continuer la lecture

L’orange – Bruno Munari – 1963

« L’orange est constituée par une série de containers modulés en forme de quartiers disposés circulairement autour d’un axe central sur lequel chaque quartier appuie par son arête rectiligne, tandis que toutes les arêtes courbes tournées vers l’extérieur proposent comme forme globale une sorte de sphère. L’ensemble de ces quartiers est recueilli dans un emballage très caractérisé tant sur le plan de la matière que sur celui de la couleur : assez dur sur la surface extérieure et revêtu d’un rembourrage souple intérieurement qui sert de protection entre l’extérieur et l’ensemble des containers. Le matériau est partout de même nature mais se différencie…

Continuer la lecture