Alessandro Mendini (1931 – 2019) — Interview

Design Luminy Alessandro_Mendini-768x768 Alessandro Mendini (1931 – 2019) — Interview Références Textes  Global Tools DIY autoproduction artisanat Alessandro Mendini   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts
Alessandro Mendini 1931-2019

Suite à la disparition d’Alessandro Mendini mardi 18 février 2019, nous vous proposons de commenter ses propos extraits d’une interview menée par Luisa Castiglioni dans le cadre du projet de recherche Global Tools, aujourd’hui mené par Nathalie Bruyère, enseignante à l’isdaT. « A.M. — L’originalité du travail qui s’abrite sous le parapluie du mot “ maker ”, ou sous le mot plus archaïque d’auto producteur, apparaît, selon moi, au niveau de la tentative de simplification du passage entre la conception, la construction et l’acquisition de l’objet par l’usager. C’est une tentative de libérer ce parcours des engrenages mis en place par l’industrie, le marketing, la distribution.…

Continuer la lecture

Bruno Munari – Manifeste du machinisme – 1952

Design Luminy Bruno-Munari-Autoportrait-Xerographie-768x1087 Bruno Munari – Manifeste du machinisme – 1952 Références Textes  Manifeste Bruno Munari   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts
Bruno Munari, Autoportrait - Xerographie

Les machines règnent aujourd’hui sur le monde. Omniprésentes dans le domaine du travail comme dans celui des loisirs, elles assistent chacun de nos gestes. Si de rébarbatives et pédantes études techniques expliquent leur fonctionnement, que savons-nous en réalité de leur caractère, de leurs humeurs, de leurs faiblesses ? Les machines se multiplient bien plus rapidement que les hommes, et presque aussi vite que les insectes les plus prolifiques. Déjà, entre elles et nous, la relation s’est modifiée. Leur entretien nous fait perdre un temps et une énergie considérables. Un temps et une énergie consacrés à les bichonner ; les nourrir, veiller à leur repos…

Continuer la lecture

La rose – Bruno Munari

(…) Un de ces objets est la rose. C’est un objet produit à très grande échelle (production en vérité chaotique et désordonnée, dans laquelle tout sens de l’économie a été ignoré) formellement cohérent et de couleur agréable, avec des canaux d’irrigation diffusant la lymphe qui sont calculés et distribués avec une excessive précision, même aux endroits que l’on ne voit pas. Le système nerveux s’observe dans la coupe d’une feuille. Les pétales ont une courbure élégante qui rappelle celles de Pininfarina, tandis que le calice évoque la ligne de Venini en 1935, cependant la clarté de l’arrangement des feuilles et leur organisation…

Continuer la lecture

Le petit pois – Bruno Munari

Des pilules alimentaires de différents diamètres, emballées dans un étui bivalve, de forme, de couleurs et de matière très élégantes, translucide et facile à ouvrir.  L’étui, tout comme le produit même, ainsi que l’adhésif viennent tous du même centre de production. Par conséquent, il ne s’agit pas de différentes méthodes de travail sur chacun des matériaux assemblés ensuite dans une ultime phase de finition, mais d’un programme de travail très précis qui est certainement le fruit d’un travail d’équipe hautement qualifié. Cet objet est monochrome, avec cependant quelques variations de tons sensibles qui lui donnent une allure légèrement sophistiquée, ce qui est…

Continuer la lecture

Premier programme publié de la Hochschule für Gestaltung – 1953

Design Luminy Hochschulf-für-Gestaltung-HfG_1955_©-Museum-Ulm-HfG-Archiv_Foto-Sisi-von-Schweinitz-1600x509-768x244 Premier programme publié de la Hochschule für Gestaltung – 1953 Références Textes  Max Bill Hochschule für Gestaltung Ulm École d'Ulm   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts
Hochschule für Gestaltung Ulm

 • Hochschule für Gestaltung Ulm (Donau) La Hochschule für Gestaltung est une création de la Fondation Scholl. L’école est la continuatrice du Bauhaus (Weimar-Dessau-Berlin). Elle couvre, en outre, les domaines de la création qui n’avaient pas, il y a vingt, trente ans, l’importance qu’ils ont acquise depuis. Le principe éducatif de l’école est de donner une formation spécialisée sur une base universelle en rapport avec une culture générale moderne. Enseignement et recherche, expérimentation individuelle et travail en équipe se complètent mutuellement. La Hochschule für Gestaltung vise à conduire l’esprit d’entreprise des jeunes vers la réalisation et à éduquer la jeunesse à la…

Continuer la lecture

Ettore Sottsass – Tout le monde dit que je suis très méchant – 1973

Design Luminy Portrait-768x492 Ettore Sottsass – Tout le monde dit que je suis très méchant – 1973 Références Textes  Ettore Sottsass   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts
Ettore Sottsass - vase Shiva

Aujourd’hui, tout le monde me dit que je suis très méchant. Tous disent que je suis vraiment méchant parce que je suis designer. On me dit que je ne devrais pas exercer ce métier — et que sais-je encore ? On me dit que cette profession appartient au domaine du rêve (et ce n’est pas un mal d’ailleurs). On me dit qu’un designer a « pour unique et réel objectif d’entretenir le cycle production/consommation », qu’il ne pense pas à la lutte des classes, qu’il ne sert pas la cause et même qu’au contraire il travaille pour le système. On me dit que tout ce…

Continuer la lecture

Che Fare – Enzo Mari – 1932

Design Luminy enzo_mari-768x768 Che Fare – Enzo Mari – 1932 Références Textes  standardisation Standard Enzo Mari   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts
Enzo Mari

À son origine, le design a été pensé et réalisé par une dizaine d’auteurs (architectes, artistes, industriels) dans les années 1930 en Allemagne, et à peu près autant en Italie dans les années 1950. Tous étaient imprégnés de l’utopie socialiste et de la culture humaniste, tout comme le public qui comprenait et appréciait leurs œuvres. Ensemble, ils formaient une petite avant-garde qui, horrifiée par l’art pompier*, poursuivait l’utopie du travail comme transformation de l’homme. Ainsi, tout design entendait être porteur de l’idée de standard (du français étendard) comme allégorie des valeurs d’une société qui restait à transformer. Et l’on pensait naïvement que l’honnête intelligence…

Continuer la lecture

Hermann Muthesius / Henry van de Velde – La controverse du Werkbund – 1914

La première grande exposition du Werkbund allemand ouvre ses portes à Cologne, au mois de juin 1914. Elle fait un tour d’horizon des travaux réalisés par le Werkbund au cours de ses sept premières années d’existence. L’hétérogénéité des constructions présentées — du néoclassicisme d’un Behrens aux immeubles de bureaux et aux usines de Gropius et Meyer — illustre bien les divergences internes du Werkbund. L’expression de ces antagonismes culmine lors du colloque qui eut lieu au début du mois de juillet, dans le cadre de cette même exposition. Muthesius y proclame que les deux objectifs de l’organisation sont la concentration et la standardisation,…

Continuer la lecture

Nikolai Suetin – Vaisselle suprématiste – 1922/1928

Nikolai Suetin est né le 25 octobre 1897 à Miatlevskaya (Kalouga). Il étudie à l’Institut d’art de Vitebsk entre 1918 et 1922 et rejoint le groupe d’avant-garde UNOVIS en 1919. Fondé par Kasimir Malevitch, UNOVIS a cherché à forger une alliance entre les Beaux-Arts et les produits utilitaires, tendance également au cœur du Constructivisme russe. Nikolai Suetin travaille ensuite avec Malevich sur des projets architecturaux suprématistes et applique également les principes suprématistes à ses décorations en céramique pour l’usine de porcelaine de l’État (Lomonosov) à Leningrad. Il expose un service à thé suprématiste à l’Exposition des Arts Decoratifs et Industriels de Paris en 1925. En 1932, lorsqu’il devient designer en chef à la Manufacture de Porcelaine, son travail reflète les formes de décoration plus traditionnelles qui sont en accord avec le régime totalitaire stalinien et le réalisme socialiste. 

Continuer la lecture

Ludwig Mies van der Rohe – Thèses de travail – 1923

Design Luminy ludwig-mies-van-der-rohe-concrete-office-building-project-berlin-germany-exterior-perspective-1923-768x371 Ludwig Mies van der Rohe – Thèses de travail – 1923 Références Textes  Mies van der Rohe   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts
Ludwig Mies van der Rohe, projet pour un immeuble de bureaux, Berlin, 1923

Nous rejetons toutes les spéculations esthétiques, toutes les doctrines, et tous les formalismes. L'architecture est la volonté de l'époque traduite dans l'espace. Vivante. Changeante. Neuve. Ni hier, ni demain, seul le présent peut produire une forme. Seul, il crée l'architecture. Il crée la forme, avec les moyens de l'époque, à partir de ce qui est l'essence de sa tâche. Voici notre travail !

Continuer la lecture

Kasimir Malevitch – Manifeste suprématiste UNOVIS – 1924

Design Luminy Ilia-Chashnik-kosmos-19235-768x894 Kasimir Malevitch – Manifeste suprématiste UNOVIS – 1924 Références Textes  Suprématisme Manifeste Malevitch Futurisme   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts
Ilia Chashnik, Kosmos, 1923/5

Le 2 mai 1924 Kasimir Malevitch (Kiev 1878, Leningrad 1935), publie son manifeste suprématiste au titre duquel vient s’ajouter la formule Unovis, qui signifie « création de nouvelles formes artistiques ». Des œuvres de Malevitch, comme « Carré noir sur fond blanc », « Forme zéro » ou « Icône sans cadre de mon époque » ont déjà figuré, au cours de l’hiver 1915/1916 dans la dernière exposition futuriste « 0,10. » à Saint-Pétersbourg, comme images représentatives des formes nouvelles. Son « Monde sans objet » — titre de 1927 de son livre sur le Bauhaus, grandit au milieu des remous de la guerre et de la révolution russes. Gabo et Pevsner, Kandinsky, Lissitski et Moholy-Nagy introduisent le suprématisme…

Continuer la lecture

Oskar Schlemmer – Manifeste de la première exposition du Bauhaus – 1923

Design Luminy cri_000000322122-768x1105 Oskar Schlemmer – Manifeste de la première exposition du Bauhaus – 1923 Références Textes  Oskar Schlemmer Bauhaus   Design Marseille Enseignement Luminy Master Licence DNAP+Design DNA+Design DNSEP+Design Beaux-arts
Herbert Bayer - Bauhaus Ausstellung Weimar - juillet septembre 1923 - Lithographie

Ce manifeste paraît dans la brochure de la première exposition du Bauhaus, qui eut lieu à Weimar, de juillet à septembre 1923. Rédigé avec l’accord du conseil des maîtres par Oskar Schlemmer (né en 1888 à Stuttgart et décédé en 1943 à Baden-Baden), il est imprimé sans que le conseil ait pu en prendre connaissance, puis il est mis au pilon à cause de la phrase faisant du Bauhaus le lieu de rassemblement de tous ceux qui veulent bâtir la « cathédrale du socialisme ». Mais la mesure fut vaine. Quelques exemplaires non censurés de la brochure réussirent à circuler et firent au Bauhaus une…

Continuer la lecture